‘I incline to Cain's heresy,’ he used to say quaintly : ‘I let my brother go to the devil in his own way.’ In this character it was frequently his fortune to be the last reputable acquaintance and the last good influence in the lives of down-going men. 11 se tient maintenant en deçà de la barrière, devant l'appui où sont placés la palette, les pinceaux, la pierre à broyer les couleurs, les cahiers d'esquisse, une plaque de cuivre. M.C. Jan 31, 2018 - Autoportrait au miroir par Herbert Tobias. Le fantastique dans The Strange Case of Dr Jekyll and Mr Hyde, c'est moins la métamorphose de Jekyll en Hyde que cette autonomie progressive d'un miroir s'autoréfléchissant, comme l'a bien saisi Valerie Martin dans Mary Reilly : and I turned to see myself looking at my own reflection in the glass, for they had it all unwrapped and in place, and as I peered at my own figure for a moment it seemed I was looking back at myself from the edge of the world, and if I didn't step carefully I would fall off into nothing.49. 38  C'est le cas par exemple, de la Nature morte à la cruche à vin en argent, parfois intitulée Nature morte somptueuse d'Abraham van Beyeren, dans ses quatre versions : celle de Cleveland (reproduite, avec le détail du vase d'argent agrandi, dans le livre d'Alpers pré-cité, ill. 44On comprend alors que le docteur effectue sous nos yeux un autoportrait, mais qu'il s'agit d'un autoportrait au miroir. Sur cette fable, voir notamment J.-P. Naugrette, « L'enfant et les sortilèges : fantasmes de l'aventure, aventures du fantasme dans la fiction de Robert Louis Stevenson », Tropismes, n° 3, « Le Fantasme », Université de Paris X-Nanterre, 1987. Est-ce un prodige ? Cette voix « off » voudrait nous tromper qu'elle ne s'y prendrait pas autrement. L’œil difforme semble … Ici encore, le notaire joue un rôle essentiel, mais cette fois en tant que focalisateur de toute la première partie -c'est en tout cas à travers son regard que l'enquête policière de Mr Seek est menée jusqu'à la découverte des deux manuscrits posthumes écrits par les docteurs Lanyon et Jekyll à la première personne, premier effet de miroir interne de la deuxième partie. 2Le fait que Stevenson, utilisant la voix « off » de la troisième personne, ait choisi précisément cette description inaugurale, n'est pas sans conséquences pour la suite des événements, et donne le ton, voire la tonalité esthétique du conte : 31) par rapport à la tradition fantastico-gothique du XIXe siècle, illustrée entre autres par Edgar Poe (The Oval Portrait), Maturin (Melmoth the Wanderer) et bien sûr Oscar Wilde (The Picture of Dorian Gray), qui repose sur le topos du portrait comme objet d'art représentant une image qui va se superposer, voire se confondre avec le vivant de la réalité, Stevenson solde ses comptes avec sa nouvelle fantastique Olalla publiée en décembre 1885, précédant donc de peu The Strange Case. Son univers étrange et sa fin tragique ont contribué à en faire une photographe culte dans monde de l’art. Le miroir s'est ici déplacé, puisque le petit peintre regarde « vers la caméra » : La « caméra » vers laquelle Rembrandt regarde est l'instrument qui lui rend son image : nous-mêmes à la place d'un miroir.31. (35.6 × 35.9 cm) Sheet: 19 7/8 × 15 15/16 in. Mais cette deuxième image est tellement assortie de conditions qu'elle se brouille à nouveau : il est prêt à les aider... s'ils continuent de lui rendre visite. Alain Michon." Miroir secondairele miroir secondaire est monté sur la : plaque correctrice et réfléchit la lumière concentrée par le miroir primaire dans l'oculaire. 8  R. Barthes, S/Z, xxiii, Paris, Ed. J. Sirven, Paris, Vrin, 1994, pp. 93On est ici dans la fausse spécularité, dans une perspective dépravée : faux « écho » en tout cas, puisque Utterson ne dit pas du tout la même chose que Poole. Jean-Pierre Naugrette, “ Dr Jekyll and Mr Hyde : autoportrait au miroir…”, Sillages critiques [Online], 2 | 2001, Online since 01 July 2014, connection on 10 January 2021. D'autres romans viendront, des nouveaux, ou ces anti-romans, comme disait Sartre, qui, conservent l'apparence et les contours du roman ; ce sont des ouvrages d'imagination qui nous présentent des personnages fictifs et nous racontent leur histoire. On retrouve la question du « masque » posée par Poole à Utterson : The powers of Hyde seemed to have grown with the sickliness of Jekyll. Le peintre se détache de ce qu'il peint. This is "Autoportrait au miroir. « Auteur », puisqu'il nous a laissé un tableau (celui des Offices), « fictif » puisqu'il se présente comme un « autre » : celui qui contemple « par-dessus son épaule » le « Gumpp » peignant l'image de soi-même.40. (14.6 x 11 x 6.3 in.) de l'Espace Européen, 1990). D'où la fin du second chapitre, « Search for Mr Hyde, » où le brave ( ?) Le travail de l'artiste est ainsi vu à la fois comme étant extérieur et intérieur à l'oeuvre qu'il produit.25. 36b) évocation par lui, quelques pages plus loin, d'un Jekyll endormi : Or else he would see a room in a rich house, where his friend lay asleep, dreaming and smiling at his dreams ; and then the door of that room would be opened, the curtains of the bed plucked apart... (38). 75– en tant que peintre-spectateur, il s'est inclus, dans la boule, comme partie intégrante d'une Vanité qu'il se condamne à regarder perpétuellement, puisqu'il la peint perpétuellement : or dans cette Vanité, il peint une Vanité... Vanitas vanitatum, y compris de la peinture. 10  Sur le cauchemar du notaire, voir J.-P. Naugrette, « Dr Jekyll and Mr Hyde : dans le labyrinthe, » Tropismes, n° 5, « L'errance », Université de Paris X-Nanterre, 1991. du Seuil, « Points », 1966. Paradoxalement, la peinture de soi, loin de permettre l'accession à une meilleure connaissance de soi-même, consacre un émiettement spéculaire de la personnalité (au moins trois Jekyll, au moins comme trois figures de Gumpp dans son tableau), puis l'émergence de la figure de l'Autre, comme Rembrandt se peignant sous les traits de Zeuxis ricanant (on sait qu'un des traits de Hyde est précisément le rictus infernal) et qui voit se profiler une vieille femme. 4  « The House of Eld », in Dr Jekyll and Mr Hyde with other fables, Longmans, 1913. Contact gallery. 5Peu à peu, le narrateur en vient à compter le portrait comme un personnage à part entière de la maison (208), et parle même de « the face of the portrait » (222), qui le fascine et qu'il superpose avec « the image of Olalla » (260) dont il est amoureux. Et le seul « portrait » mentionné comme objet par Stevenson est celui du père de Jekyll, que Hyde, entre autres méfaits, a sauvagement détruit : scrawling in my own hand blasphemies on the pages of my books, burning the letters and destroying the portrait of my father... (218). 32  R. Descartes, Discours de la méthode, 1ère partie, Le Livre de Poche, 1973, p. 93. Ce portrait vise à ancrer en nous l'image d'une bonhomie générale, celle d'un homme discret, au train de vie modeste. 38Le portrait du Dr Jekyll apparaît pour l'instant comme scindé, schizé en deux versions impossibles à (ré)concilier. Pour pouvoir couler son « peindre » en image, il a dû quitter le chevalet, franchir le seuil de la porte ouverte et retourner non pas dans l'image, mais devant elle. Autoportrait au miroir Autoportrait et expérimentation Dieter APPLET 26. Mais il n'est plus là. Cette « archéologie du regard » dont parle Ann Lecercle à propos de Poe9 ne concerne pas ici seulement le regard que portent les personnages les uns sur les autres, mais aussi le regard porté par le critique sur le texte. Aucun autre artiste du XVII e siècle n’a joué le jeu de l’autoportrait avec autant d’élégance que le Hollandais Rembrandt.Cet ouvrage réunit des reproductions impeccables de tous les autoportraits de Rembrandt, de sa prime jeunesse à l’année précédant sa mort. Par la suite, il installera un grand miroir pour s'éviter de traverser la cour sous les traits de Hyde : c'est ce « cheval-glass » que Poole et Utterson remarqueront avec effroi après l'assaut final (140). Sillages critiques est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International. Chez Claesz, la sphère réfléchissante est placée à gauche, le crâne à droite. Contrairement au récit balzacien (ou dickensien), le récit stevensonien est bien underdressed, la décoration froide, lacunaire (on serait tenté de dire calviniste) ou absente : le feu qui brûle dans la cheminée sert moins à réchauffer qu'à détruire des papiers compromettants, les bibelots abolis. Dans tous les cas, le drame de Jekyll-Hyde, c'est l'impossibilité d'effectuer un (auto)portrait stable. En première approximation, nous considérons que le miroir sphérique est suffisamment éloigné de la lentille convergente donc ue le point S’ se trouve au foyer de la lentille convergente. Est-ce un composé monstrueux de choses incompatibles ? This is part of a limited edition set. 92On mesure ici la fonction ironique du nom même choisi par Stevenson, « Edward Hyde » : dans l'autobiographie de Clarendon, parler d'« Edward Hyde » à la troisième personne c'était encore parler de soi-même à travers un masque de majesté, tel César dans La Guerre des Gaules. (pensée 134). 50Moins d'un siècle plus tard, Parmigianino fera son Autoportrait dans un miroir (Vienne, Kunsthistorisches Museum, 1524), tableau que Vasari considérait comme l'une des merveilles de son temps : Comme tout ce qui se reflète dans un miroir convexe s'agrandit de près et diminue avec l'éloignement, il fit au premier plan sa main en train de dessiner, un peu agrandie comme la montrait le miroir, si belle qu'elle semble vraie.23. 35Forme d'autoportrait masqué, description rédigée par Jekyll lui-même, mais avec la distance d'une personne qui n'est pas la sienne, et correspond trop à une façade sociale pour être honnête : d'où cette énumération inachevée par cet « &C », comme si l'accumulation de titres et de diplômes brouillait les cartes plus qu'autre chose, forme d'effacement par surcharge. Dans l'impressionnante Vanité de Van Hemessen (Musée de Lille, 1535-1540), le crâne s'inscrit dans l'ovale du même miroir qui reflète la pièce d'où peint le peintre. 48  Sur cette notion telle qu'elle est développée par Freud dans la XXXe des Nouvelles conférences d'introduction à la psychanalyse, voir J.-P. Naugrette, « Le texte et son double : le cas de M. P. et du Dr Forsyth », Otrante, « Le Double », n° 8, Hiver 1995-1996. Ou essaies-tu d'imiter le peintre qui est mort de rire ?41. Escher lithographie 31,8 x 21,3 cm janvier 1935. Sa bouche ressemble à un trou béant d’où surgit un cri silencieux. Du même coup, Stevenson déplace ici la problématique gothique du portrait doublant la réalité sur le terrain du portrait littéraire, tel celui d'Utterson qui ouvre le récit. De l'intérieur de la maison du Dr Jekyll, on ne saura rien, ou presque, comme si un désastre obscur l'avait ravagé. Il fixe sans doute un miroir afin de capturer ses traits. 66* grandeur/petitesse : entre le peintre encore minuscule chez Van Eyck et l'émergence du peintre chez Parmigianino, il semble que le XVIIe n'inscrive l'auteur dans le tableau, ou ne fasse appel au miroir que pour jouer sur les proportions, en soulignant sa petitesse par rapport aux dimensions de l'oeuvre en train d'être peinte, sinon au miroir lui-même. Les miroirs sphériques ne donnent d'un objet perpendiculaire à l'axe une image perpendiculaire à l'axe que dans les conditions de Gauss; on parle alors d'aplanétisme approché. 8Le feu qui brûle dans la cheminée ne semble pas réchauffer un Jekyll frigorifié et recroquevillé qui a l'air, quand son ami le notaire vient lui rendre visite, « deadly sick » (78). burgzimmer liked this . Ce qui hante le docteur, ce n'est pas son aptitude au plaisir – et plus généralement, dans le contexte victorien et calviniste de Stevenson, au mal –, mais plutôt sa propension au refoulement, lié à un fort sentiment de honte. ), celle d'Oxford (Ashmolean Museum), de Rotterdam (Musée Boymans-van Beuningen) et de La Haye (Mauritshuis), toutes reproduites dans le catalogue de l'exposition De Rembrandt à Vermeer, Grand Palais (19 février-30 juin 1986), Ed. Or ce portrait est scindé, schizé en deux images opposées, chacune étant d'ailleurs en possession de Utterson : 34a) évocation par lui du testament de Jekyll, où ce dernier se décrit à la troisième personne comme un médecin bardé de titres universitaires : it provided not only that, in case of the decease of Henry Jekyll, M.D., D.C.L., LL.D., F.R.S., &C, all his possessions were to pass into the hands of his ‘friend and benefactor Edward Hyde', but... (32). 25Or dans toute cette première partie du Strange Case, il apparaît que le portrait est un enjeu à lui seul. Comme dans l'autoportrait au miroir de la peinture hollandaise du XVII e siècle,46 la peinture de soi en train de se peindre équivaut à un « scénario de la production de l'image » – présence du miroir au moment où l'on écrit, as I write – qui fait l'originalité du texte de Stevenson par rapport à la tradition gothique47 mais débouche paradoxalement sur la mise en question, en crise, en schize, de l'auteur au … Et ce n'est peut-être qu'un peu de cuivre et de verre que je prends pour de l'or et des diamants.37. Artist: Maurice Georges Poncelet (French, 1879–1978) Title: Autoportrait au miroir, 1929 Medium: oil on panel Size: 34.8 x 26.8 cm. Lui qui concevra, dans les premières pages du Discours de la méthode (1637), la représentation de sa vie « comme en un tableau »32 envoyait dès 1629 l'opuscule des Météores au père Mersenne en précisant : Au reste, je vous prie de n'en parler à personne au monde ; car j'ai résolu de l'exposer en public, comme un échantillon de ma Philosophie, et d'être caché derrière le tableau pour écouter ce qu'on en dira.33. 88Dans un deuxième temps par contre, un deuxième moment de cette dialectique intime, ce « Je » qui avait fini par englober Hyde va se dissocier, rejeter ce rejeton infernal et meurtrier dans la distance d'une troisième personne inacceptable : He, I say – I cannot say, I. 45  R. Dury, The Annotated Dr Jekyll and Mr Hyde, Milan, Guerini Studio, Collana Blu 19, 1993, p. 37. 7Dans The Strange Case, l'ameublement sera réduit à sa plus simple expression. 37Mais il s'agit cette fois d'un pur fantasme du notaire, d'un emballement de son imagination puisqu'il crée un scenario cauchemardesque à partir de l'histoire que lui a racontée Enfield. On ne le saura pas : Mr Utterson le voit sans qu'il soit décrit. Il n'y a plus, comme dans The Oval Portrait ou Olalla (mais aussi chez Hawthorne, avec The Prophetic Pictures), ce va-et-vient entre l'image dégradée (Olalla) ou modèle (The Oval Portrait) du portrait, en tout cas vivante, en chair et en os, et le portrait ou la peinture, mais entre le texte littéraire et « le modèle de la peinture », pour reprendre la formule et l'analyse de Barthes dans S/Z.8 Evacué de l'ameublement littéraire, le portrait est pleinement réinvesti dans le champ descriptif. Visit our help center. 19– c'est lui qui hérite de la fortune du docteur, lequel, dans son deuxième testament, l'a couché en lieu et place de Hyde. Cette nouvelle fonction ne va pas dans le sens du recollement – ou du récolement, dirait Lacan19 – de la personnalité. Notons que Lacan parle de « château intérieur », métaphore qui s'applique très bien à la « forteresse » évoquée par Jekyll. 3 notes View comments Tags: Dieter Appelt Autoportrait au miroir Bibliothéque nationale de France 1978 miroir portrait autoportrait. Mais bientôt, Seek-Utterson va s'attacher aux basques et aux pas de Hyde-Jekyll, au point de pouvoir préciser le portrait du premier, dès leur première rencontre : The lawyer, looking forth from the entry, could soon see what manner of man he had to deal with. 85– Edward Hyde, le plus connu des quatre (1609-1674), comte de Clarendon en 1661, principal conseiller de Charles II en exil, puis exilé lui-même en France. 70– en tant que regard peignant Le Peintre dans l'atelier, il est caché derrière le chevalet, dont il se condamne à ne peindre que le revers. » (Sermon pour la profession de Mme de La Vallière, 1675). D’apès le schéma ci-dessous, nous pouvons écrire : tan2α≈2α (angle petit)≈ΔS’/f Alors c = 8 LNf/ΔS’ et ΔS’ = 8 LNf/c 34  Dans L'art de dépeindre (Paris, Gallimard, 1990), Svetlana Alpers montre par exemple l'importance de cette Autobiographie commencée par Constantin Huyghens en 1629, l'année même où Descartes - qui fut son correspondant - envoie son ouvrage à Mersenne. Le Jeune Acteur, 1983. 14  Voir par exemple le discours du docteur à propos de ses deux entités rivales au sein de sa conscience : « If each, I told myself, could but be housed in separate identities... » (172). Il est ainsi le premier lecteur de ces deux textes. La conception est la même. Le conjugué de B∞est dans le plan perpendiculaire à l'axe passant par F' appelé plan focalimage. 19  J. Lacan, « Le stade du miroir comme formateur de la fonction du Je », Ecrits I, Paris, Ed. Prints available from €19 | $22.49 47Il est clair que le miroir n'a pas la même fonction dans les deux cas : entre temps, Jekyll est devenu écrivain. Sanlé Sory. NUMÉRIQUE. 18– c'est lui qui mène alors l'enquête et traque inlassablement Hyde, malgré les objurgations répétées de Jekyll, jusqu'à la nuit finale où il provoque directement le suicide de Hyde, et par là même, ironiquement, la disparition de Jekyll, son client et ami. At friendly meetings, and when the wine was to his taste, something eminently human beaconed from his eye ; something indeed which never found its way into his talk, but which spoke not only in these silent symbols of the after-dinner face, but more often and loudly in the acts of his life. Le miroir est l'un des thèmes de prédilection des artistes depuis le XVe siècle, principalement depuis les … Avant même de faire plus ample connaissance avec la famille qui l'abrite, il découvre dans sa chambre un portrait qui le frappe : ... in the new position of the light I was struck by a picture on the wall. Ce que le miroir présente désormais, c'est le scénario de la production de l'image dans son ensemble. Ce n'est pas l'image d'un père qu'on détruit, mais l'image du père. Utterson laisse en fait entendre que le miroir du Dr Jekyll a fini par se voir lui-même, entité autonome qui aurait dévoré l'objet qu'elle était censée refléter. Ce texte est en fait une réécriture de The Oval Portrait à la manière d'un Nodier dans Inès de Las Sierras : un jeune officier écossais blessé en Espagne, probablement lors des guerres napoléoniennes, trouve refuge dans une étrange maison de style mauresque perdue sur le haut plateau d'une sierra, non loin de Madrid. Loin d'être un portrait en pied de soi-même, cette confession finale constitue au contraire un précis de décomposition48 dans lequel l'instance auctoriale, en se peignant, s'effacerait peu à peu elle-même. Celui-ci s'est retiré de son oeuvre, mais non complètement, non sans laisser, de lui-même et de son travail, une trace, une trace minimum : le reflet du support même du tableau que l'on contemple (...) Ce tableau est un discours extrême sur la dialectique présence-absence.26. 9. A∞→miroirsphériqueF'B∞→miroirsphérique. Pas accroché au mur, en tout cas. 67Le petit tableau de Rembrandt est bien sûr l'ancêtre en miniature des Ménines de Vélasquez (318 x 276 cm), où la figure du peintre est également rapetissée par rapport à la toile qu'il est en train de peindre : mais la différence majeure tient au fait que le miroir à la place duquel nous sommes est présent au fond du tableau, avec le couple royal. C'est le cas chez Hondius, qui inscrit sa propre signature sur une plaque gravée, à l'extrémité gauche de l'image, avec une figure d'Hercule : sa signature, « Hh », joue alors sur la polarité Hercule/hondius, l'initiale du nom du peintre étant rapetissée par rapport à celle du géant représentée sur la plaque où elle le côtoie. 2  R.L. Après cette longue description du notaire, il est en effet remarquable de constater à quel point le Dr Jekyll, pourtant l'acteur principal du conte, ne bénéficie d'aucun portrait en bonne et due forme littéraire. 33Jekyll, quant à lui, n'est pratiquement pas décrit. 11Dans cet univers raréfié, pas de portrait, ou presque. close. L'absence du peintre, l'inaction qui règne dans l'atelier, cette suspension du faire dont parle Stoichita semblent indiquer sa mort : la « vanité » n'est plus le sujet du tableau qu'il était en train de peindre, mais le titre général d'une gravure qui représente son absence, image reflétée de sa vaine présence. cit., p. 102. Il y a – au moins – Jekyll qui écrit, Jekyll qui regarde Jekyll dans la glace tout en écrivant, Jekyll qui dit « Je » dans le texte de sa confession. Il y aura des peintures avec plusieurs miroirs sur une seule toile. II faudra toute la lucidité de la vraie et pieuse Olalla pour le dissuader de pousser plus loin ses avances. Il les reporte instantanément sur la toile située en bas à droite, la main tenant le pinceau traduisant graphiquement la pensée. C'est un portrait vide, lisse : non pas une image juste, juste une image. L'autoportrait de la peinture en train de se faire débouche sur une résolution ironique des contraires : en se représentant, le peintre s'est évacué lui-même. By clicking 'I accept' you consent to the placement thereof and the processing of personal data obtained in this way, as stated in our privacy & cookie statement En savoir plus. 52Cette évolution concerne aussi l'art de l'autoportrait qui nous concerne, et que Stoichita, en prenant soin de préciser que ce trajet, au XVIIe siècle, aboutit à un résultat « polaire »24 ou paradoxal, retrace autour de ces œuvres principales : 53– Simon Luttichuys, Vanitas (Londres, Trafalgar Galleries, XVIIe siècle), 54– Rembrandt, Le Peintre dans l'atelier (Boston, Museum of Fine Arts, vers 1628), 55– Pieter Claesz, Vanitas (Nuremberg, Germanisches Nationalmuseum, vers 1630), 57– Johannes Gumpp, Autoportrait (Florence, Offices, 1646), 58Ce à quoi il faudrait ajouter sans doute, 59– Rembrandt, Autoportrait en Zeuxis (Cologne, Wallraf-Richartz-Museum, vers. Dans The Merry Men, une autre nouvelle fantastique de Stevenson (1882), la modeste cuisine d'un cottage écossais est soudain envahie par les reliques d'un vaisseau de l'Invincible Armada - on retrouve l'Espagne - pillé par l'oncle Gordon, objets que le narrateur qualifie de « incongruous additions »3. On ne saura jamais ce que le peintre est en train de peindre, mais on peut deviner ce qu'il n'était pas en train de peindre : pas son autoportrait, au sens traditionnel du terme, vu les dimensions du chevalet. 50-51. Peu à peu, en effet, le « Je » inaugural du Dr Jekyll va se déliter, s'effriter, se fragiliser à mesure qu'il évoque et analyse ses relations avec Mr Hyde. His most inspired youthful works are actually his self-portraits: they seem to capture his presence only fleetingly, and he gazes out of the frame at us with a … We use cookies and similar techniques on this website to analyze visits and to show you relevant messages on social media. URL: http://journals.openedition.org/sillagescritiques/3868; DOI: https://doi.org/10.4000/sillagescritiques.3868. 46  Siècle où l'on conçoit volontiers l'homme comme un « monstre » en des termes assez proches de ceux de Jekyll. On ne sait pas au juste ce que tient le peintre dans sa main, mais justement. This, too, was myself (180). Tout le texte final de Jekyll est régi selon cette dialectique présence-absence repérée par Stoichita : ce qui semblait s'annoncer comme une somptueuse composition autobiographique s'avère n'être qu'une vaste « vanité », au sein de laquelle Jekyll, se mirant dans sa propre écriture, se perd, se scinde et se schize faute de pouvoir être à la fois au dedans et au dehors de sa toile. IPFONE 11 PRO. Chefs-d’œuvre; La vie d’Escher; Inscrivez-vous à notre bulletin d'informations (en anglais) Marketing permissions . 42  Voir Autoportrait en costume oriental avec chien (Paris, Musée du Petit Palais), ibid., p. 117. 79Le paradoxe de cet autoportrait, c'est que Rembrandt-Zeuxis fait émerger, de manière fantastique, le profil de la vieille femme qui le regarde. 86Ces deux derniers sont cités par Samuel Pepys dans son Diary : or Stevenson était un admirateur de Pepys, auquel il consacra un essai dans Familiar Studies of Men and Books dès 1882. Et il raconte alors sa première transformation en Mr Hyde, puis comment, pour vérifier sa découverte, il doit traverser nuitamment la cour de sa maison pour passer de son cabinet à sa chambre, et aller se contempler dans le miroir. XXV, p. 193. Autoportrait au miroir; Self Portrait in the Mirror; Date 1966, printed 2018. 6  Contrairement à l'effet produit par le roman de Valerie Martin, Mary Reilly (1990), où la description par la servante amoureuse du Dr Jekyll du cabinet de ce dernier donne l'impression d'un ameublement saturé d'objets et de signes (Double day, Black Swan, p. 48). D'où ce paradoxe : c'est lorsqu'il n'y a plus de portraits accrochés aux murs, où le seul portrait subsistant est détruit, que le texte littéraire se donne pour objectif de dépeindre. Le peindre est suspendu. Voir Pascal : « Quelle chimère est-ce donc que l'homme ? Main tenant un miroir sphérique. Autoportrait au Miroir , 1969. Si au XVIIe siècle, « l'image de l'artiste au travail réussit à gagner son autonomie », la gravure de Hondius illustre en tout cas un moment de « doute » impliquant « la scission de la personnalité du créateur » qu'on retrouve par exemple chez Samuel Van Hoogstraten et les traités d'art de l'époque : Pour que le peintre puisse représenter l'oeuvre, le faire de cette oeuvre et lui-même, il faut imaginer et assumer une schize : être à la fois dans le tableau et en dehors de lui, être soi-même et, dans le même temps, « un autre ». Comme dans l'autoportrait au miroir de la peinture hollandaise du XVIIe siècle,46 la peinture de soi en train de se peindre équivaut à un « scénario de la production de l'image » – présence du miroir au moment où l'on écrit, as I write – qui fait l'originalité du texte de Stevenson par rapport à la tradition gothique47 mais débouche paradoxalement sur la mise en question, en crise, en schize, de l'auteur au travail sur lui-même : peu à peu, Jekyll se voit obligé de déserter son propre récit tel le peintre son atelier dans la Vanité de Hondius. 47  Stevenson serait de ce point de vue plus proche de Maupassant et du Horla (1887), dont il est l'exact contemporain. En englobant l'artiste au travail, elle thématise également la vanité du faire artistique.36. The rosy man had grown pale ; his flesh had fallen away ; he was visibly balder and older... (94). 49L'agrandissement fait alors apparaître la figure du peintre comme une image érigée, phallique. Utterson demande à Hyde de pouvoir regarder son visage, mais celui-ci n'est pas décrit : the pair stared at each other pretty fixedly for a few seconds (44).